ALFIE EVANS : LE PÈRE D’ALFIE EVANS S’EN PREND AU JUGE APRÈS QU’IL AIT DÉCIDÉ QUE LES SOINS INTENSIFS DU BÉBÉ AYANT SUBI DES DOMMAGES CÉRÉBRAUX SERONT STOPPÉS ET JURE « JE N’ABANDONNERAI PAS »



Source

Le père d’un bébé gravement malade a aujourd’hui frappé un juge qui a décidé que la machine qui le maintenait en vie devait être éteinte et a déclaré : « Il a été condamné à la peine de mort. »

Tom Evans, 21 ans, a prononcé un discours émouvant à l’extérieur du tribunal après qu’un juge eut décidé à contrecœur qu’Alfie Evans, 21 mois, devait être autorisé à mourir dans la « dignité ».

Il a assisté à l’audience de la Haute Cour avec la mère d’Alfie, Kate James, 20 ans, et le couple s’est effondré après le jugement.

M. Evans a juré de continuer à se battre pour la vie de son fils après que des spécialistes de l’hôpital d’enfants, Alder Hey, à Liverpool, aient demandé à un juge de leur donner la permission d’arrêter de fournir des soins intensifs au nourrisson.

Il a déclaré : « Mon fils a été condamné à la peine de mort. Le système juridique est contre nous.

Je ne pleure pas, parce que je sais qu’ils ont tort, je sais à quel point mon fils est fort. Il est fort, il est tranquille.

Ce n’est pas la fin. Ce n’est que le début. Je vais faire tomber la NHS. Je n’abandonne pas, mon fils n’abandonne pas.

Personne, je le répète, personne dans ce pays ne m’enlèvera mon fils. Ils ne violent pas ses droits ils violent mes droits. »

Les médecins avaient insisté sur le fait que continuer à traiter le garçon était « cruel, injuste et inhumain » – mais ses parents n’étaient pas d’accord.

For additional information, please sign up for our weekly newsletter.

Your Name (required)

Your Email (required)